Cantons-de-l’Est : l’histoire de la création d’une marque / épisode 2

Depuis mars 2018, j’ai le privilège de piloter une démarche de mobilisation et de concertation régionale nommée Vision attractivité Cantons-de-l’Est / Estrie sur le thème de l’attractivité. Cette démarche a été initiée par Tourisme Cantons-de-l’Est.

L’attractivité : qu’est-ce que ça mange en hiver? C’est un concept regroupant les actions d’attirer, d’accueillir et de retenir des clientèles spécifiques dans un territoire donné. En simple : travailler à développer un territoire attrayant pour ensuite le mettre en valeur par des campagnes de positionnement. Nul besoin de mentionner que les stratégies d’attractivité performantes à l’échelle internationale sont multisectorielles… attirer des travailleurs dans une région, c’est indissociable du fait d’attirer un résident! Encore faut-il comprendre ce que cela implique en matière de collaboration et de stratégies concertées.

Une des grandes stratégies concertées que la région des Cantons-de-l’Est / Estrie s’est donnée, c’est bien évidemment la création d’une marque partagée. Une marque qui ne parle pas qu’à des visiteurs (aussi performante soit-elle… j’ai d’ailleurs écrit là-dessus en 2015)!

Cinq ans plus tard, des milliers d’heures de réflexion, des dizaines de rencontres de mobilisation, nous voilà avec une marque partagée transversale qui traite à la fois des milieux de vie, de l’environnement d’affaires, de l’éducation et de la force de R-D, de l’environnement, des loisirs, etc. Une marque forte et inspirante pour une région tout aussi forte, séduisante et inspirante!

L’ensemble des outils de marque ne sont pas encore disponibles. Mais si vous êtes curieux, je vous invite à zieuter du côté du nouveau portail d’attractivité qui exploite déjà les orientations de la marque Cantons-de-l’Est : cantonsdelest.ca ou alors du côté des quelques vidéos déjà diffusées cet été à travers une campagne d’attraction régionale.

Peut être qu’une question vous turlupine… pourquoi Cantons-de-l’Est et non pas Estrie? Je vous répondrais ceci : quelle excellente question! Comme la réponse demande passablement d’explications, je me contenterai donc de vous dire bêtement aujourd’hui que j’y reviendrai dans un prochain billet!

  Blogue